AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Chers Membres & Invités de passage afin de nous aider à soutenir le Forum vous pouvez voter sur ces logo merci à tous!!!
Bienvenue sur Âme & Conscience, Site créé le 18 juillet 2009, ouvert officiellement le 27 juillet 2009!

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Devenir Fan

les options du Forum
- Comment agrandir l'apparence du Forum
- Comment insérer une image
- Comment insérer une photo
- Comment inclure ton compte Facebook au forum
-
Comment choisir ton ambiance
- Comment afficher ou Masquer les widgets du Forum
- Options des Amis et ignorés

- Comment mettre votre diaporama
Livres sélections des Membres
Phases de la Lune


Partagez | 
 

 Le diamant de la Connaissance et de la Vérité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Destinee
L'Initier
L'Initier
avatar

Pays : Nouvelle Calédonie
Localisation : noumea

MessageSujet: Le diamant de la Connaissance et de la Vérité   28.06.10 6:57

Bonsoir,

Comme promis, je viens vous proposer des textes de méditation et aussi d'échanges.
J'espère qu'il vous plaira


Wink


Il y a de çà très très longtemps, peut-être même était-ce au début des temps, un somptueux diamant d'une valeur inestimable et d'une beauté indescriptible a été placé, selon une vieille légende, dans un écrin doré, puis installé en plein cœur de l'univers. On appelait cette pierre le Diamant de la Connaissance et de la Vérité, car sa pureté appartenait à l'Absolu. Selon la même légende, ce superbe joyau aurait été taillé par Dieu lui-même. Celui-ci y aurait inséré toute Sa sagesse qu'il aurait parsemée sur une multitude de faces dont chacune recelait une parcelle de Vérité.

Le Grand Joaillier se disait alors que quiconque contemplerait son œuvre dans son ensemble et en verrait en même temps toutes les faces serait automatiquement imbu de la Connaissance et de la Vérité qu'elle contenait.

Mais tel ne fut pas le cas, car, après un certain temps, quand le Créateur s'en fut allé vaquer à Ses autres affaires, les choses tournèrent au vinaigre dans l'écrin magique. En effet, éblouies par leur beauté suprême, certaines des faces du diamant commencèrent à se prendre pour le joyau entier. Elles se mirent à se louanger elles-mêmes et à prôner la supériorité de la parcelle de vérité qui avait effectivement été placée en elles par le Très-Haut.

« Eh ! Oh ! s'écria l'une des faces à l'univers environnant, essayant par tous les moyens d'attirer l'attention ! Regardez-moi ! Ne suis-je pas la plus brillante de toutes ? Si vous vous efforcez de me ressembler, peut-être serez-vous un jour admis dans mon royaume. Vous ne le savez peut-être pas, mais un homme prénommé Jésus, le fils du grand Joaillier, celui-là même qui m'a transmis Sa sagesse, est venu séjourner ici pendant un certain temps. Sachez, chers fidèles, que c'est sur ma facette qu'il a semé la bonne nouvelle, et c'est sur elle aussi qu'il a fondé une des plus grandes religions du monde. Pendant toute la durée de son séjour, il n'a prêché que les bienfaits de l'amour. C'est donc en mettant votre foi en moi que vous serez sauvé. »

Tout imbue d'elle-même, la petite face s'acharna ainsi à proclamer sa vérité pendant que, d'une facette voisine, une autre voix tentait également de se faire entendre.

« Et ! Oh ! déclara-t-elle dans une langue s'apparentant à l'arabe. Vous voulez toucher à la véritable Connaissance ? Ne cherchez plus et venez vous établir ici, car je peux vous assurer que la Vérité réside en ma demeure. Un jour, un très grand prophète du nom de Mahomet est venu s'installer sur la face du joyau d'où je vous parle. C'est ici même, je vous le jure, que l'archange Gabriel a investi cet homme de sa mission divine. Il s'agissait de faire connaître Allah, notre saint Joaillier, le seul et unique Maître, celui au pied duquel toutes les autres religions devront s'agenouiller un jour. Et gare à ceux qui refuseront de se plier aux exigences de notre grand Allah ! Sinon… »

Et la petite face enflammée continua ainsi à vouloir imposer unilatéralement sa vérité. Mais une autre voix plus suave s'éleva à deux ou trois faces de là…

« Aoum ! Aoum ! Aoum ! scandait cette voix à travers un nuage d'encens très dense, bercée par le son plaintif d'une cithare indienne. Venez tous méditer sur mon sol. Vous y trouverez à coup sûr la Vérité, laquelle vous sera divulguée par les plus grands gurus. Un de ceux-ci, un certain Bouddha, est effectivement descendu ici un jour. Durant de très longues années, bien installé sur cette face d'où je vous parle, il a enseigné la tolérance et le respect. C'est depuis ce temps que nous nous efforçons de lui rendre tous les honneurs dus au rang qu'il occupe dans la hiérarchie céleste. C'est ici que vous trouverez les temples les plus beaux, les plus riches aussi, ainsi que les statues des maîtres « ascensionnés » les plus vénérés de l'univers entier. Nous vous apprendrons à méditer selon notre tradition et nous vous aiderons à retrouver rapidement votre soi. Peut-être deviendrez-vous maître à votre tour et serez-vous aussi adulé pour la sagesse que vous aurez acquise ici… »

Et la petite face continua à proclamer sa vérité tandis que des milliers d'autres voix s'élevaient de part et d'autre de l'écrin magique, qui commençait d'ailleurs à perdre progressivement de sa luminosité. Chacune des faces affirmait ouvertement, ou parfois à mots couverts, que sa philosophie était la meilleure et que les autres devraient un jour s'y rallier afin que le joyau retrouve sa brillance originelle.

Toutes les faces tenaient ce genre de langage, sauf une, qui se trouvait tout au bas du joyau. Elle ne s'était jamais exprimée jusque-là, se contentant d'écouter ce qui se disait et tentant, au meilleur de sa connaissance, de séparer l'ivraie du bon grain. Elle ne faisait sienne que les paroles qui se conformaient à son bon sens. C'était d'ailleurs cette attitude qui l'avait toujours entraînée vers une vie simple, dénuée de bien des peurs et de limitations.

Elle avait grandement apprécié entendre parler de Jésus et de son amour inconditionnel. Mais elle se disait que celui-ci n'aurait sûrement pas voulu que la religion fondée en son nom se proclame supérieure aux autres. Certains propos tenus par Mahomet et dont elle avait pris connaissance à travers le Coran lui plaisaient également. Mais elle refusait de croire qu'un homme d'une telle sagesse ait pu déclarer que sa religion fût la seule à détenir la vérité absolue; pire encore, que ses disciples devraient se plier à ses exigences coûte que coûte sous peine d'encourir de sévères représailles. Pour ce qui était du fameux Bouddha, elle appréciait ses édits de sagesse, notamment ceux relatifs au respect des croyances des autres. Elle vibrait énormément au contact de cette philosophie de tolérance ; mais elle pouvait difficilement concevoir que la méditation intensive et la soumission inconditionnelle envers un guru soient la seule voie pouvant mener à la libération.

Mue par l'humilité et le désir de se connaître davantage, la petite face cachée écouta durant des siècles et des siècles tout ce qui se disait à la surface du joyau dont elle faisait partie. Cependant, elle ne gardait de ces enseignements que ce qui la libérait et rejetait tout ce qui aurait eu pour effet de l'enchaîner.

Alarmé par tout le brouhaha soulevé par l'énergie perturbatrice, qui commençait même à déborder de l'écrin, le Grand Joaillier crut bon d'intervenir. Pour cela, il contacta personnellement la seule petite face qui lui était restée réellement fidèle et lui enjoignit de s'exprimer en son nom : « Il est temps que tu remettes de l'ordre dans ce chaos et que tu me redonnes vie, lui dit-il. Quant à vous, cria-t-il à l'intention des autres faces, qui n'avaient même pas remarqué sa présence, taisez-vous ! »

L'autorité avec laquelle avaient été lancés ces deux derniers mots réussit à faire cesser le moindre chuchotement. Un silence total s'installa…

« Hum ! Hum ! fit alors une petite voix en provenance d'un coin perdu du joyau. Visiblement, elle était impressionnée par l'intérêt qu'on lui prêtait soudain. Je vous écoute clamer votre vérité depuis longtemps et, sans vous flatter, je trouve merveilleux de vous entendre parler ainsi de vos dieux respectifs. Mais ce qui me dérange, osa-t-elle ajouter d'une voix tremblante, c'est que vous parlez tous en même temps et que vous ne prêtez jamais l'oreille aux perles de sagesse qui fusent aussi des facettes voisines. À en juger par la justesse de vos propos, il est évident que vous avez oublié que personne d'entre vous n'est toute cette Vérité. »

Un malaise bien perceptible s'installa sous l'écrin. Certaines faces se mirent à maugréer en voyant soudain leur suprématie mise en doute par une si petite face, inconnue en plus, qui n'avait même pas d'orientation religieuse définie, et pas le moindre disciple non plus. Mais pour qui se prenait-elle, cette petite prétentieuse ? Par contre, un argument majeur jouait en sa faveur : le Grand Joaillier l'avait personnellement chargée de parler en son nom. Et c'est uniquement pour cette raison que les faces se turent de nouveau. Elles reprirent leur écoute avec plus ou moins de facilité, car l'ego avait déjà établi son emprise sur la plupart d'entre elles.

« Je ne veux pas vous dénigrer, encore moins vous diviser, reprit la douce voix. Je veux simplement vous inciter à reprendre le dialogue au lieu de vous battre à coup d'idéologies. Pourquoi ne vous occuperiez-vous pas de bâtir ensemble un avenir fondé sur vos ressemblances plutôt que sur vos différences ? Ce principe n'est-il pas à la base de tout projet commun ? Notre joyau est tellement merveilleux quand on le regarde dans son ensemble. Faites-moi plaisir. Oubliez un instant vos édits religieux, vos rituels, vos méditations et vos lois, et prenez quelques instants pour vous élever toutes ensemble. Constatez alors que c'est la somme de

toutes les faces du diamant qui fait son unique beauté et sa richesse infinie. Sans la totalité de notre joyau, nous ne sommes rien. N'obligez pas le Grand Joaillier à fermer à tout jamais cet écrin qui nous sert d'univers commun, afin de nous empêcher d'exercer notre influence négative sur le reste de sa Création.

Vous pouvez continuer à vous développer individuellement, à polir chacune de vos facettes, ce qui est très bien. Mais, je vous en prie au nom de ce que j'ai de plus cher au monde, ma liberté, gardez l'esprit ouvert. Ne vous prenez plus jamais pour les détenteurs uniques de la Vérité suprême. Développons notre vérité chacune de notre côté, et du mieux que nous le pouvons, en nous ouvrant constamment à celles des autres. La Grande Vérité naîtra de chacune de nos petites vérités, vous comprenez ? Lorsque nous aurons pu établir suffisamment de liens entre nous et que nos disciplines respectives sauront se nourrir les une des autres au lieu de se combattre, alors seulement la Vérité éclatera. Et c'est ainsi que nous en viendrons à ne former qu'un seul et unique diamant de la connaissance. »

À ces mots, l'écrin magique, qui avait été clos par son Créateur depuis un bon moment déjà, afin d'éviter l'épidémie d'égoïsme et d'étroitesse d'esprit qui était en train de se répandre, se rouvrit sous les yeux ébahis de tous. Chacune des faces du diamant se mit alors à capter les rayons du soleil, et il émana de chacune une couleur particulière. Des milliers de teintes différentes furent ainsi projetées dans l'univers, unies pour une première fois et exprimant une seule et même Vérité. Toutes les faces faisaient enfin partie du même TOUT.

Bercé par cette symphonie de couleurs et de sons célestes, le Grand Joaillier put enfin réintégrer Sa propre création et devenir à son tour chacune de Ses faces…


André Harvey, Contes d'Éveil
Revenir en haut Aller en bas
zoya
le Sage
le Sage
avatar


MessageSujet: Re: Le diamant de la Connaissance et de la Vérité   18.07.10 17:56

merci Destinée pour ce jolie texte ZOUZOU
Revenir en haut Aller en bas
Source
Fondatrice
avatar

Pays : La Réunion
Localisation : ici et là
Humeur : sourcien^^

MessageSujet: Re: Le diamant de la Connaissance et de la Vérité   19.07.10 20:10

C'est vraiment très beau!!!

et un jour (je l'espère), comme le comte la fin de cette magnifique légende, nous formerons un TouT comme se fut le cas au commencement!!!



Le début de la Sagesse : Être ,Savoir, sans besoin de le crier.

Je suis dorénavant par ici =>

**************




CLIQUEZ SUR L'IMAGE pour accéder au nouveau site :


Guidance & Voyance Spirituelle, Ana-£l (Source)


 hebergeur d'image
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le diamant de la Connaissance et de la Vérité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le diamant de la Connaissance et de la Vérité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un mystère du diamant Hope résolu
» A cheval sur un rêve diamant
» Sutra du diamant
» LA VILLE DU DIAMANT
» dureté 10 le diamant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Âme et Conscience :: le Monde des Croyances & Autres :: Mythes, légendes, croyances et autres-
Sauter vers: