AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Chers Membres & Invités de passage afin de nous aider à soutenir le Forum vous pouvez voter sur ces logo merci à tous!!!
Bienvenue sur Âme & Conscience, Site créé le 18 juillet 2009, ouvert officiellement le 27 juillet 2009!

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Devenir Fan

les options du Forum
- Comment agrandir l'apparence du Forum
- Comment insérer une image
- Comment insérer une photo
- Comment inclure ton compte Facebook au forum
-
Comment choisir ton ambiance
- Comment afficher ou Masquer les widgets du Forum
- Options des Amis et ignorés

- Comment mettre votre diaporama
Livres sélections des Membres
Phases de la Lune


Partagez | 
 

 Les légendes incas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cosmos1
Le Pédagogue
Le Pédagogue
avatar

Pays : Belgique
Localisation : Binche
Humeur : Bonne

MessageSujet: Les légendes incas.   18.07.11 6:29

Bonjour à toutes et à tous, depuis peu, me voici de retour. Voici ce que j'ai découvert à propos des incas.

Sur le bateau qui traverse le lac Titicaca, le plus haut du monde, en direction de l'île de Taquile, j'interroge mon guide. Une légende andine raconte qu'un trésor inca dormirait au fond du lac. Il s'agirait d'une partie de ce même grand trésor des Incas du XVIe siècle. Quand Francisco Pizarro captura l'empereur Atahualpa en 1532 à Cajamarca, il lui promit la vie sauve en échange de richesses. Le conquistador espagnol exigea que l'Inca lui verse une rançon colossale, soit une quantité d'or et d'argent capable de remplir la pièce où Atahualpa était prisonnier : 35 m2 de surface sur une hauteur de 2 m. L'Inca donna des ordres à ses lieutenants pour que la rançon soit acheminée des quatre coins de l'empire. L'or afflua et la rançon fut presque totalement payée. Sur le lac Titicaca, une navette de barques convoya des kilos d'or et d'argent, entre la rive est et la rive ouest. Mais le 29 août 1533, quand les mariniers apprirent l'exécution d'Atahualpa par Francisco Pizarro, ils comprirent que l'Espagnol n'avait pas tenu parole et qu'il avait trahi l'Inca. Dégoûtés, ils auraient jeté le trésor dans les eaux du lac. Depuis cette époque, la légende s'est transmise par la mémoire orale (aucun écrit ne l'atteste). Captivé par cette histoire, le commandant Cousteau (1910-1997) effectua des fouilles sous-marines dans le lac au cours des années 1970. Il ne trouva rien. Il est vrai que le célèbre explorateur français s'était limité à fouiller la partie orientale du lac, autour des îles del Sol et de la Luna, proches des côtes de la Bolivie. La plus grande partie du lac Titicaca n'a donc pas été fouillée et elle reste toujours à explorer, notamment le secteur le plus profond (270 m), situé dans les eaux territoriales du Pérou.
ZOUZOU


<br>
Revenir en haut Aller en bas
cosmos1
Le Pédagogue
Le Pédagogue
avatar

Pays : Belgique
Localisation : Binche
Humeur : Bonne

MessageSujet: Légendes des incas   18.07.11 6:30

Bonjour, j'ai oublié de citer ma source : http://www.routard.com


<br>
Revenir en haut Aller en bas
mjo
le Sage
le Sage
avatar

Pays : Espagne
Localisation : Dans mon monde

MessageSujet: Re: Les légendes incas.   18.07.11 8:32

merci cosmos
ca fait du bien de te lire tes légendes.
mjo
Revenir en haut Aller en bas
cosmos1
Le Pédagogue
Le Pédagogue
avatar

Pays : Belgique
Localisation : Binche
Humeur : Bonne

MessageSujet: Légendes des incas   19.07.11 6:58

Bonjour tout le monde.
Inti, le Soleil, était le dieu de l’empire inca et l’Inca qui régnait son descendant direct.
Son autorité était puissante et imposante car il était considéré comme le fils du Soleil. Sa mission était de gouverner et de protéger son peuple.
Un de ces Incas, fils du Soleil, était connu pour être particulièrement généreux et attentionné. Il allait visiter son Empire et faisait en sorte de conquérir de nouvelles terres en invitant ses habitants à le rejoindre. En contrepartie il leur enseignerait comment ne jamais manquer de rien.
Un beau jour, ce brave Inca est tombé gravement malade, son mal était inconnu et aucun remède ne pouvait le soigner. Il était condamné à mourir prochainement.
Jusqu’au jour où vint du Sud de son royaume un coureur annonçant que là -bas existait Le remède qui allait guérir l’Inca.
Une caravane emmène alors l’Inca depuis Cuzco, capitale de Tahuantisuyo à la recherche du remède, une herbe médicinale.
Ils pouvaient s’enorgueillir de voyager rapidement sur les voies de pierres construites par la dynastie Pachacutic. Ils pouvaient facilement traverser les vallées et les montagnes. Mais l’état de l’Inca s’aggravait, le temps pressait.
Jusqu’au jour où ils rencontrèrent un fleuve descendant de la montagne impossible à franchir, aucun gué, aucun pont. La caravane remonte alors en amont pour espérer trouver un passage. Décidés à camper en attendant que les éclaireurs cherchent le passage, ils attendent leur retour. L’inca est dans un état de santé inquiétant, il est faible.
Rien n’y fait, les éclaireurs partis dans différentes directions reviennent tous sans avoir trouvé un passage.
Ils réunissent alors un conseil pour décider de la marche à suivre. A grand regret ils s’avouent vaincus et décident du retour. Ils sont abattus à l’idée de savoir que l’Inca ne survivra pas et ne reverra jamais Cuzco.
Le départ est annoncé pour le lendemain, sans perdre de temps.
Ils entourent alors l’Inca de tous les soins possibles et lui expliquent la situation. Ils lui font preuve d’attention et essaient de le soulager comme ils peuvent.
Pendant ce temps, Inti, le Soleil, allait disparaitre derrière les montagnes tout en observant la scène. Touché par tant de délicatesse du petit peuple envers son monarque, il consulte Mama Quilla, la Lune, et tous les deux décident de les aider.
Le lendemain matin à l’aurore, la caravane stupéfaite découvre un pont de pierre tendu au-dessus de la rivière infranchissable. Les dieux les saluaient et leurs espérances de sauver leur monarque reprenaient toutes leurs ardeurs. La caravane se remit en marche, l’Inca était maintenant dans un état pitoyable et plusieurs jours de marche restaient à parcourir.
Arrivés sur les lieux, tous s’empressent de collecter cette fameuse herbe médicinale qui allait guérir leur monarque. Ils l’installèrent confortablement sous une grande tente le temps de sa cure. Quelques jours plus tard il était sauvé et reprenait rapidement de la vigueur. Sa guérison n’a pas tardé et le retour triomphant vers Cuzco décidé et annoncé.
La nouvelle se transmit de village en village et sur le chemin du retour chacun attendait l’Inca pour se prosterner et le saluer avec toute la ferveur de ces petits peuples andins.
Depuis lors au nord-est de Mendoza où passe le rio cuevas, celui-là même qui interdisait le passage à l’Inca malade, s’élève le Puente del Inca.
Photo: le pont de l’Inca et au dessous un ancien hôtel thermal construit en 1925, chaque chambre y possédait son propre bain thermal. La couleur jaune-orangée se doit à la présence de soufre.

Source : http://www.latitud-argentina.com/blog
ZOUZOU


<br>
Revenir en haut Aller en bas
mjo
le Sage
le Sage
avatar

Pays : Espagne
Localisation : Dans mon monde

MessageSujet: Re: Les légendes incas.   19.07.11 8:26

merci,merci
Revenir en haut Aller en bas
soeur louve
le Génie
le Génie
avatar

Pays : Nouvelle Calédonie
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: Les légendes incas.   19.07.11 9:10

Un grand merci Cosmos ! Je m'apprete à lire tout cela tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
cosmos1
Le Pédagogue
Le Pédagogue
avatar

Pays : Belgique
Localisation : Binche
Humeur : Bonne

MessageSujet: Les frères Ayar   20.07.11 11:12

Bonjour tout le monde.


Sur la montagne Pacaritambo (douze lieues à Nord-ouest de Cuzco) apparurent les frères Ayar après le grand déluge qui avait tout dévasté. De la montagne appelée "Tampu Tocco" partirent quatre jeunes hommes et quatre jeune femmes, soeurs et épouses de ceux-ci. C'étaient Ayar Manco et sa femme Mama Ocllo; Ayar Cachi et Mama Cora; Ayar Uchu et Mama Rahua et enfin, Ayar Auca et son épouse Mama Huaco.

En voyant l'état des terres et la pauvreté des gens, les quatre hommes décidèrent de chercher un lieu plus fertile et prospère pour s'y installer. Ils emmenèrent avec eux les membres de dix Ayllus (organisation inca qui comportait dix familles). Ils se dirigèrent vers le sud-est.

Mais une première altercation se produisit entre Ayar Cachi, un homme fort et courageux, et les autres. Ses frères le jalousaient et voulurent le tuer. Ils lui ordonnèrent de retourner aux cavernes de Pacarina ( on appelle ainsi, en quechua, le lieu des origines) chercher des semences et de l'eau. Ayar Cachi pénétra dans la Caverne de Capac Tocco (fenêtre principale de la montagne "Tampu Tocco") et le domestique qui l'accompagnait ferma avec une grande pierre la porte d'entrée, et il ne put jamais en sortir.

Les sept frères et soeurs, suivis des ayllus, poursuivirent leur chemin et arrivèrent au mont Huanacauri où ils découvrirent une idole de pierre du même nom. Pleins de respect et de crainte face à l'idole, ils pénétrèrent dans le lieu où on l'adorait. Ayar Uchu sauta sur le dos de la statue et fut aussitôt pétrifié, faisant partie désormais de la sculpture. Il conseilla à ses frères de poursuivre le voyage et leur demanda que l'on célèbre à sa mémoire la cérémonie du Huarachico, ou "initiation des jeunes".

Au cours du voyage Ayar Auca fut aussi changé en statue de pierre dans la Pampa du Soleil. Ayar Manco, accompagné de ses quatre soeurs, arriva à Cuzco où il trouva de bonnes terres, et y enfonça son bâton avec facilité mais ne put l'en retirer sans efforts. Enthousiasmés par l'endroit ils décidèrent d'y rester. Ayar Manco fonda une ville au nom du Créateur Viracocha et au nom du Soleil. Cette ville fut le Cuzco (nombril, en quechua), la capitale du Tahuantinsuyo (Empire des quatre provinces).


ZOUZOU


<br>
Revenir en haut Aller en bas
mjo
le Sage
le Sage
avatar

Pays : Espagne
Localisation : Dans mon monde

MessageSujet: Re: Les légendes incas.   20.07.11 11:15

mjo
Revenir en haut Aller en bas
cosmos1
Le Pédagogue
Le Pédagogue
avatar

Pays : Belgique
Localisation : Binche
Humeur : Bonne

MessageSujet: Le disque d'or.   21.07.11 6:27

Bonjour tout le monde.


En cadeau CORTEZ ( conquistador espagnol ) , aurit reçu deux de ses disques .
Mais la lévitation des disques l' aurait effrayé , ce qui l' incita a faire détruire ses disques .
A ses yeux , le diable se cachait derrière cette lévitation . Bien entndu , il n' en était rien .
Ce n' était qu' une science trés élaborés .

les disques d' or volants inca .

Notre univers baignerait entièrement dans une substance fluidique universel

( l' éther ) , qui d' après nombres d' ésotéristes et de sorciers , serait la source énergétique qui contribua à la création du monde .

Cet force baignerait entièrement notre terre , et vitaliserait en totalité le règne minéral , végétal , animal et humains .

L' homme a probablement découvert son existence , il y a de cela très très longtemps et en aurait entre - autre exploiter les vertus gravitationnelles , comme le confirmerait cet vieille légende :

- Jadis , les indiens savaient se déplacer sur des sortes de plats , qui était forgés dans l' or pur des incas .

Leurs poids , de par la gravitation les maintenaient au sol , mais dés que vous les battiez , ils se mettaient à vibrer et s' envolaient avec leur charge pendant la durée de vibration du métal .

Ils devaient être battus régulièrement en cours de route , ce qui impliquait l' entretiens de vibrations sonores pour assurer un vol continu .

Ses engins volants en forme de disques , étaient fondus avec une substance qui générait la fameuse lévitation . Leurs diamètres étaient calculés en fonction du poids qu'ils avaient à porter . Ils devaient recevoir une charge étudié de forces de manière à ne pas envoyer un enfant trop loin .

Les grands disques accumulaient une plus grande charge éthérique , ce qui permettait un voyage plus long .

Mais comme le précise la légende , pour maintenir un vol continu , il fallait frapper le disque continuellement , et cela pour maintenir une vibration qui devait faire résonner la substance éthérique qui était coulé avec l' or .

Le conquistador Cortez recevra en cadeau , deux disques . Mais épouvantés par la lévitation des engins , ils les exorcisa en les faisant fondre pour en récupérer seulement l' or , mais une autre substance ( l' or monoatomique ) coula avec . Cet magie issue d' une très vieille technologie , était perçu par Cortez , comme une diablerie .

Les anciens savaient exploiter l' éther universel pour faire voler leurs machines . La recharge éthérique annulait la gravitation en faisant ainsi léviter les objets . A se sujet , nous pouvons faire allusion a certains textes sacrés

hindouistes « les védas », qui relateraient sous forme de psaumes , l' existence d' une très vieille civilisation qui aurait dompter l' espace aérien . Ses vaisseaux aériens ( vimanas ) auraient sillonnés le ciel de notre planète , il y a de cela plusieurs milliers d' années .

- « les vimanas étaient faites de bois ou de métal . Les premières étaient en

bois et les planches utilisées extrêmement minces , mais on y injectait

une substance qui n' augmentait pas leur poids mais les rendait assez

résistantes . Quand le métal fut employé , ce fut généralement un alliage

avec deux métaux blancs et un rouge entrant dans sa composition .

L' alliage était blanc comme de l' alluminium et encore plus léger .

Sur la charpente du bateau aérien ( vimana ) , on étendait une grande feuille de ce métal qui était ensuite martelé et soudé à l' électricité .

Mais qu ils soient de bois ou de métal , leur surface était apparemment unie , sans soudures visibles , parfaitement lisse et ils brillaient dans la nuit .

Leurs formes étaient celles d' un bateau , mais complètement pontés , car nuls hommes n' auraient pu rester sur le pont à grande vitesse ».



Source : http://www.forumfr.com

ZOUZOU


<br>
Revenir en haut Aller en bas
soeur louve
le Génie
le Génie
avatar

Pays : Nouvelle Calédonie
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: Les légendes incas.   21.07.11 6:56

Merci ! C est passionnant !
Revenir en haut Aller en bas
mjo
le Sage
le Sage
avatar

Pays : Espagne
Localisation : Dans mon monde

MessageSujet: Re: Les légendes incas.   21.07.11 8:23

merci cosmos ETINCELLE
Revenir en haut Aller en bas
manae
le Génie
le Génie
avatar

Pays : France
Localisation : Entre Ciel et Terre

MessageSujet: Re: Les légendes incas.   21.07.11 10:12

je ne connaissais pas du tout cette légende des disques d'or volants

merci cosmos
Revenir en haut Aller en bas
cosmos1
Le Pédagogue
Le Pédagogue
avatar

Pays : Belgique
Localisation : Binche
Humeur : Bonne

MessageSujet: La légende de Pachacutec.   22.07.11 6:45

Bonjour tout le monde.



"Nommé Kusi Yupanqui à sa naissance, il était l'héritier légitime du trône inca. Selon certaines chroniques, il fut jusqu'à l'adolescence un jeune homme si turbulent qu'il provoqua l'inquiétude de son père Viracocha Inca qui considérait qu'un bon souverain ne pouvait être que de caractère doux comme ses prédécesseurs.
Les années passant, l'inquiétude se changea en colère, le prince Kusi Yupanqui fut condamné à l'exil: il lui incomberait désormais de garder des troupeaux dans les alentours du Cuzco, son père choisirait un autre successeur.
La légende veut qu'un jour, dans son exil, lui apparut un homme à l'aspect étrange, barbu et vêtu de blanc, portant en ses mains un animal inconnu. Cet homme le prévint qu'un danger pesait sur le royaume, une armée se préparait au nord du Cuzco. Le jeune prince, inquiété par ce message, brava la décision de son père et accourut à Cuzco pour relater l'incident. Furibond, le souverain ne voulut rien entendre, renvoya son fils et décida de faire la sourde oreille à toute nouvelle suspecte en provenance du nord.
A la suite de cet épisode, le jeune prince reprit son exil, cette fois la disgrâce semblait complète.
Il ne s'écoula pourtant que peu de temps avant qu'il ne vît dans la campagne des gens en fuite. La population de Cuzco et de ses alentours fuyait la capitale.
Surpris, le jeune prince interrogea les fuyards : les Chancas avaient rassemblé une armée, ils venaient mettre le royaume à feu et à sang (les incas gagnèrent quand même la bataille de Jaquixahuana avant que les Chancas arrive à Cusco), Viracocha, qui n'avait rien voulu entendre des avertissements de son prince héritier, avait dû fuir avec sa cour.
Le prince écœuré ne put se résigner à abandonner la ville sacrée. Il prit les armes et ordonna aux fuyards de se joindre à lui. L'espoir revint dans le camp Inca, de proche en proche une armée se constitua, le prince demanda leur soutien aux tribus alliées.
La bataille décisive eut lieu à Yahuar Pampa (llawar pampa signifie « plaine de sang » en quechua), les Incas inférieurs en nombre refusaient de se rendre sans combattre.
Alors que le combat s'engageait, les renforts Incas affluèrent de toute part, les Chancas furent submergés. Les Incas dirent ensuite que lors de cette bataille, les pierres de la plaine s'étaient changées en guerriers pour leur venir en aide.
Cette victoire conféra un prestige sans précédent au trône Inca et en particulier au prince Kusi Yupanqui.
Après la bataille, ce dernier alla retrouver son père qui abdiqua en sa faveur.
Kusi Yupanqui changea son nom en Pachacutec (pacha kutiq en quechua, littéralement « celui qui retourne tout », c'est-à-dire « le réformateur », et même littéralement « le révolutionnaire », au sens étymologique du mot révolution)."



"Neuvième inca
Doté d'un grand talent militaire, Pachacutec initia l'expansion fulgurante du grand empire Inca.
Au nord il conquit le royaume Chimu, au sud il poussa jusqu'à la vallée de Nazca. Ouvrant ainsi une ère de conquête, il réunit en un seul État la plupart des royaumes des Andes.
Afin d'imposer son pouvoir sur une mosaïque de plus de 500 tribus, avec des coutumes, des langues et des religions très différentes, il n'hésita pas à réprimer très durement toute tentative de rébellion.
Mais il ne fut pas qu'un conquérant sanguinaire, il fut aussi un remarquable gestionnaire, dotant son immense empire d'une solide et efficace structure administrative. Ainsi il réorganisa toutes les cités conquises sur le modèle inca et donna le pouvoir à une caste de fonctionnaires qui ne rendait des comptes qu'à Cuzco, la capitale de l'empire.
Vers 1463, Pachacutec confia la direction des opérations militaires à son fils Tupac Yupanqui, tandis qu'il se consacrait à l'érection de certains des monuments les plus emblématiques de l'architecture inca, comme le temple Coricancha (quri kancha en quechua, littéralement « enclos d'or ») à Cuzco, la forteresse de Sacsayhuaman et le Machu Picchu, la citadelle surplombant la rivière Urubamba.
On lui attribue aussi l'adoption de la culture en terrasses, qui caractérise le système agricole inca.


Source : http://planeteperou.over-blog.com

ZOUZOU


<br>
Revenir en haut Aller en bas
mjo
le Sage
le Sage
avatar

Pays : Espagne
Localisation : Dans mon monde

MessageSujet: Re: Les légendes incas.   22.07.11 7:48

merci cosmos ETINCELLE
Revenir en haut Aller en bas
cosmos1
Le Pédagogue
Le Pédagogue
avatar

Pays : Belgique
Localisation : Binche
Humeur : Bonne

MessageSujet: Légende Maya   23.07.11 7:47

Bonjour tout le monde. Aujourd'hui, c'est une légende Maya. Je dois retrouver les livres sur les légendes incas pour trouver de nouvelles légendes.


Un crâne de cristal mystérieux avec des pouvoirs spirituels est en tournée actuellement aux Etats-Unis et en Europe. Il s’appelle « ”Max”, le Crâne de Cristal ».

« Max » est une authentique merveille, estimé être vieux de plusieurs milliers d’années. Beaucoup le considèrent comme un des plus anciens artefacts jamais trouvés sur cette planète. « Max » a été découvert au Guatemala. Il a été utilisé par des prêtres mayas pour la guérison, les rituels et la prière. Norbu Chen, un puissant guérisseur de la secte tibétaine des Chapeaux Rouges, a étudié en Inde et dans la petite nation asiatique de Sikkim. Ses voyages l’ont amené en Amérique centrale où il a étudié avec des prêtres mayas. C’est eux qui l’ont mis en contact avec «Max, le Crâne de Cristal ». Il a travaillé avec lui pendant un moment. Ensuite, les prêtres mayas lui ont donné « Max » quand il les quittait pour continuer son chemin comme guérisseur. Ses voyages ultimes l’ont emmené à Houston, Texas (USA) où il a ouvert un centre de guérison. Il utilisait «Max, le Crâne de Cristal » pour canaliser son énergie de guérison envers des personnes en besoin.



C’était à cette période que Norbu Chen rencontra Carl et Jo Ann Parks car leur fille de douze ans était atteinte d’un cancer des os. L’aide de Norbu et « Max » a été précieuse pour elle. A partir de ce moment-là, Jo Ann a travaillé avec lui comme volontaire pendant plusieurs années. Avant que Norbu ne meure, il a donné le précieux crâne de cristal aux époux Parks, sans autre explication qu’un jour, « quand le moment serait venu », ils sauraient ce que le crâne de cristal signifierait.

Ne sachant ce qu’ils avaient, ni quoi faire avec, Jo Ann rangea le crâne dans une boite à chaussure au fond d’un placard. Il resta plus ou moins là pendant sept ans. Jo Ann dit que un jour, le Crâne lui a parlé dans ses rêves, lui disant qu’il avait quelque chose d’important à offrir à l’humanité. Il lui a dit aussi de « rechercher l’homme ».

En 1987, Jo Ann a vu F. R. « Nick » Nocerino dans une émission sur la parapsychologie à la télévision. Nick Nocerino est un expert en crânes de cristal et il vit près de San Francisco. Elle a immédiatement compris que « l’homme », c’était lui. Elle a réussi à prendre contact avec lui par téléphone. Au cours de ses recherches il avait déjà entendu parler de «Max, le Crâne de Cristal ». En fait, il avait été à sa recherche depuis 1949. Nick Nocerino est aussi le gardien d’un des deux anciens crânes de cristal sur lesquels le British Muséum a fait des recherches en 1996. Le deuxième étant « Max ». Grâce à M. Nocerino, Jo Ann et Carl Parks ont enfin compris le trésor qu’ils avaient chez eux. Ils ont souvent travaillé ensemble avec leurs deux crânes de cristal y compris aux « conseils des anciens » au Texas et aux Congres « Crystal Healing » en Arizona en 1998 et 2001. Malheureusement, une condition médicale ne permet plus à Nick Nocerino de voyager en avion.

Personne ne sait comment ces anciens crânes de cristal ont été façonnés ou même d’où ils viennent vraiment. Beaucoup de personnes qui entrent en contact avec « Max » sentent qu’il vient d’une autre dimension et qu’il était utilisé par des anciennes civilisations telle que l’Atlantide ou la Lémurie, pour entretenir un contact inter dimensionnel entre les Etres des Etoiles et la race humaine. Ces crânes de cristal anciens contiennent l’histoire et les sagesses perdues de notre passé et ils sont un outil pour appréhender notre future.

Les gens méditent avec lui. Ils fixent leur regard dans les orbites de ses yeux. Ils mettent leurs mains sur lui. Certaines personnes disent qu’elles ont été guéries par lui. D’autres remarquent une augmentation de leurs capacités psychiques et métaphysiques. D’autres voient des images, reçoivent de l’information, entendent des sons extraordinaires, jettent un coup d’œil sur d’autres mondes, et racontent des expériences qui ont transformées leur vie. En sa présence, beaucoup de gens peuvent sentir son énergie et même voir son aura, comme un être vivant. Chacun reçoit ce dont il ou elle a besoin de « Max » quand il/elle l’approche.

Selon une légende maya, 13 anciens crânes de cristal vont se rassembler pour guérir la Terre et l’Humanité, amenant la paix universelle. Beaucoup de prophéties amérindiennes ont déjà été réalisées ces temps-ci. Nous sommes en train d’assister à un énorme changement de conscience sur un niveau personnel et global. « Max » est là pour aider cette transformation individuelle et mondiale, pour rassembler les gens et aussi pour aider à hausser la conscience individuelle et universelle.

Source : http://www.atlantyd.org/article00011.html

ZOUZOU


<br>
Revenir en haut Aller en bas
manae
le Génie
le Génie
avatar

Pays : France
Localisation : Entre Ciel et Terre

MessageSujet: Re: Les légendes incas.   23.07.11 17:24

Si seulement nous pouvions rapidement les trouver ces 13 crânes de cristal

Merci cosmos pour cette belle légende
Revenir en haut Aller en bas
cosmos1
Le Pédagogue
Le Pédagogue
avatar

Pays : Belgique
Localisation : Binche
Humeur : Bonne

MessageSujet: La création du monde par les Mayas.   24.07.11 8:05

Bonjour à toutes et tous.

La création du Monde

Jadis, il n'y avait sur terre aucun homme, aucun animal, ni arbres, ni pierres. Il n'y avait rien. Ce n'était qu'une vaste étendue désolée et sans limites, recouverte par les eaux.
Dans le silence des ténèbres vivaient les dieux Tepeu, Gucumats et Hurakan. Ils parlèrent entre eux et se mirent d'accord sur ce qu'ils devaient faire.

Ils firent jaillir la lumière qui illumina pour la première fois la terre. Puis la mer se retira, laissant apparaître des terres qui pourront être cultivées, où les arbres et les fleurs pousseront. De douces senteurs s'élevèrent des forêts nouvellement créées.

Les dieux se réjouirent de cette création. Mais ils pensèrent que les arbres ne devaient pas rester sans gardiens ni serviteurs.
Alors ils placèrent sous les branches et près des troncs toute sorte d'animaux. Mais ceux-ci restèrent immobiles jusqu'à ce que les dieux leur donnèrent des ordres :
- Toi, tu iras boire dans les rivières. Toi, tu dormiras dans les grottes. Tu marcheras à quatre pattes et un jour ton dos servira à porter des charges. Toi, oiseau, tu vivras dans les arbres et tu voleras dans les airs sans avoir peur de tomber.

Les animaux firent ce qu'on leur avait ordonné. Les dieux pensaient que tous les êtres vivants devaient être soumis dans leur environnement naturel, mais ils ne devaient pas vivre dans le silence; car le silence est synonyme de désolation et de mort.
Alors ils leur donnèrent la voix. Mais les animaux ne surent que crier, sans exprimer une seule parole intelligente.

Attristés, les dieux tinrent conseil puis s'adressèrent aux animaux :
- Parce que vous n'avez pas eu conscience de qui nous étions, vous serez condamné à vivre dans la crainte des autres. Vous vous dévorerez les uns les autres sans aucune répugnance.

Entendant cela, les animaux tentèrent de parler. Mais seuls des cris sortirent de leur gorge et de leur museau. Les animaux se résignèrent et acceptèrent la sentence : bientôt ils seraient poursuivis et sacrifiés, leurs chairs cuites et dévorées par les êtres plus intelligents qui allaient naître.


ZOUZOU


<br>
Revenir en haut Aller en bas
cosmos1
Le Pédagogue
Le Pédagogue
avatar

Pays : Belgique
Localisation : Binche
Humeur : Bonne

MessageSujet: La source   24.07.11 8:06



<br>
Revenir en haut Aller en bas
cosmos1
Le Pédagogue
Le Pédagogue
avatar

Pays : Belgique
Localisation : Binche
Humeur : Bonne

MessageSujet: Les sources   25.07.11 6:37

Bonjour à tout le monde. Je voudrais remercier les personnes qui m'ont laissé copier les légendes, allez sur leur site lire et vous renseignez sur les incas, les mayas. Ils font un travail extra. Moi, je suis à nouveau bloqué, mais je vais trouver d'autres légendes, je dirais même traditions. Des traditions belges, que tout le monde ne connait pas forcément.
ZOUZOU


<br>
Revenir en haut Aller en bas
manae
le Génie
le Génie
avatar

Pays : France
Localisation : Entre Ciel et Terre

MessageSujet: Re: Les légendes incas.   25.07.11 7:21

Merci pour ces jolies légendes cosmos
Revenir en haut Aller en bas
soeur louve
le Génie
le Génie
avatar

Pays : Nouvelle Calédonie
Localisation : Rhône Alpes

MessageSujet: Re: Les légendes incas.   25.07.11 12:46

Cosmos, pourquoi pas quelque chose sur la Lorelei et les légendes rhénanes, pour célébrer l'arrivée de Kamilorelei sur le forum :-) ?
Revenir en haut Aller en bas
cosmos1
Le Pédagogue
Le Pédagogue
avatar

Pays : Belgique
Localisation : Binche
Humeur : Bonne

MessageSujet: Légendes incas.   25.07.11 15:37

Bonjour Soeur Louve, c'est en effet une bonne idée. Oui, je regarderai à cela demain matin, ou au soir. C'est vrai que j'aurais du y penser plutôt, mais merci pour ta participation.
ZOUZOU


<br>
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les légendes incas.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les légendes incas.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dictionnaire des symbolismes, des Mythes et des légendes (Didier Colin)
» Documentaire vidéo: Dragons - mythes et légendes
» Les Ovnis dans les légendes antiques
» Nouveau - Joséphine, une impératrice de légendes
» Contes et Légendes d'Angleterre, Berry Pomeroy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Âme et Conscience :: le Monde des Croyances & Autres :: Mythes, légendes, croyances et autres-
Sauter vers: